Les cols Lego de Dior

Comme tout couturier appelé à présider au destin d’une maison classée au patrimoine de la mode, Raf Simons plonge dans les archives.

Un hiver à Granville

Un hiver à Granville

Veste Bar, bustiers, jupes corolle ou crayon se réinventent au fil des collections. Des associations plus audacieuses s’associent à la grammaire de la maison de couture gris Dior. Cottes de maille en paillettes sous les débardeurs de laine ou robes de bal avec des baskets, imperméable transparent imprimé muguet-la fleur emblématique- l’avenue Montaigne a de faux air de Metropolis.

Chaque saison, le génie flamand signe un manifeste romantico-surréaliste. Cet hiver 2016, les cols chemise en rhodoïd évoquent les plastrons et broderies futuristes de Jeanne Lanvin.

Seuls les grands esprits de la mode se rencontrent…

Plastron et manchettes de la robe Sèvres Jeanne Lanvin 1934-35

Plastron et manchettes de la robe Sèvres Jeanne Lanvin 1934-35

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s