Maestro Margiela

La coupe quasi au scalpel, des tonalités monochromes, un style qui ne s’encombre que de très peu d’accessoires comme pour laisser émerger le vêtement à l’état brut, dans toute sa plénitude.Triomphal.

L’été 2013 sera monacal ou ne sera pas. Les épaules se dénudent pour mettre le bustier en vedette, les bras graciles se gantent de cuir ou de voile, le visage est nu, les chevelures rejetées en arrière. Du bleu pastel, du beige fond de teint, des gris, du noir, un violine accidentel. Rien de subversif. Du grand art.

Photos Elle.fr.

Publicités

5 réflexions sur “Maestro Margiela

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s