Une histoire de voilettes

Jadis drapées sur un bibi, les élégantes voilaient leur regards en les faisant retomber discrètement. Et puis la mode qui a libéré la femme en envoyant promener corset,bas, gants etc…à oublié la voilette qui s’est endormie longtemps, longtemps.

Parce que depuis les femmes conduisent des camions, pilotent des Airbus, vont sur la lune ou dirigent des ministères et c’est tant mieux!

 Mais la haute-couture toujours partie à la recherche d’une féminité transcendée par le raffinement, les étoffes et les talons hauts, ajoute la voilette posée sur le haut de la tête pour l’hiver 2012/2013. Déjà Jil Sander l’avait accroché désinvolte à un bonnet de laine, Chanel la revisitait en loup de dentelle et la princesse Charlotte avait étrenné la sienne au mariage de sa future tante par alliance sous le soleil de Monaco.

Qu’est-ce qui a changé dans les défilés de la folle semaine de la haute-couture? Dior (1) la réduit à l’essentiel, la voilette est un filet en résille, une grille transparente pour voir le monde autrement. Chez Armani Privé (2) la voilette est en mutation, elle s’allonge et s’incruste de perles; c’est le nouveau casque poids plume ou la nouvelle cage d’argent. La voilette de Giambattista Valli (3) est partie à la chasse aux papillons et transforme qui la portera en elfes des bois. Jean-Paul Gaultier (4) a tout compris: c’était pourtant simple la voilette c’est le nouveau bibi du 21e millénaire qui ressemble à l’empiècement d’une paire de collant magistralement détournée et dévoile au lieu de voiler.

Alors est-ce que vous sortirez voilées cet hiver sans risquer l’amende de la République laïque?

Publicités

7 réflexions sur “Une histoire de voilettes

  1. ladyapolline dit :

    C’est celle de JP GAUTHIER que je préfère : sans doute parce qu’elle laisse le visage libre : la voilette, dans mon esprit n’est pas une clôture, comme les voiles orientaux qu’évoquent les autres modèles, malgré les papillons de Valli : le visage masculin de son modèle exprime d’ailleurs la totale fermeture.

    Ma préférence pour la création de Gauthier, est certainement renforcée par l’expression de son mannequin, une beauté ronde et tendre et dont la bouche sensuelle ose s’ouvrir pour respirer ou murmurer un mot. Quel charme ont ce visage, cette coiffure, ces jolies mains !
    Plein de bisous pour toi.

  2. Rina dit :

    Bonjour Lynda j’ aime beaucoup les voilettes au charme intemporel , j’avais adoré celle de Charlotte Casiraghi au mariage de son oncle Albert et son air si doux, si gracieux… J’adorerais, comme vous le devinez sûrement , voir la duchesse ainsi voilée … Mais je dis non aux voilettes qui grillagent le visage, c’est pourquoi je préfère moi aussi celle de Gaultier . Et pourtant…j’aime les voiles orientaux sans connotation religieuse, que les femmes de jadis portaient avec une pudeur délicate, une distinction féminine, qui ne contredisaient en rien leur ouverture d’esprit…et c’est à mes deux grand-mères que je songe ici… Bisous

    • miss patchouli dit :

      Je vous comprends Rina…
      Mais les voilettes ne descendront jamais dans la rue, alors vive la nostalgie. Et souvenez-vous elle avait sa voilette la duchesse avec sa lace dress.
      Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s