Keira dans les velours d’Anna Karénine

Keira et les films en costumes c’est une tradition. Imaginons une minute les essayages de la star: les satins, voilettes, perles, pierres et manchons qui transcendent sa beauté, à chaque fois un tableau à peindre. Quand la passion dévastatrice s’invite et vient dynamiter l’existence d’une aristocrate confinée dans les convenances…

L’adaptation du réalisateur britannique Joe Wright (Orgueil et Préjugés) est très fidèle au roman de Léon Tolstoï. Le 3 octobre nous verrons l’histoire tragique d’Anna qui a choisit entre le cœur et la raison, le 3 octobre nous verrons les scènes de bal et les robes qui tournoient sur fond de musique et d’éclairages grandioses.


Advertisements

15 réflexions sur “Keira dans les velours d’Anna Karénine

  1. ASo dit :

    Anna Karénine… Une héroïne sublime, interprétée par une actrice sublime, que demander de plus ? Peut-être une plus grande fidélité historique dans la reconstitution du quotidien ? J’avais été tellement déçue par l’Orgueils et Préjugés de Wright !
    Dans tous les cas, je vais déjà réserver la BBsitter pour le 3 octobre ! 😉

  2. Rina dit :

    Belles photos ! J’avais aimé Sophie Marceau dans ce rôle ( je suis fan de cette actrice mais je dois quand même admettre que le film en question n’était pas terrible ). Et j’abonde dans le sens d’ ASo puisque j’ai de loin préféré la version télévisée d’ « ‘Orgueil et préjugés » avec Colin Firth . Bisous

  3. ladyapolline dit :

    J’ai peut-être mal lu ta phrase, mais elle me semble induire une petite erreur :
    Si Anna Karénine est bien un roman de l’écrivain russe, Léon Tolstoï, « Pride and Prejudice » = Orgueil et préjugés est bien de l’écrivaine britannique Jane Austen : cela j’en suis parfaitement sûre.
    Tes images quoi qu’il en soit, sont bien jolies. Les costumiers, maquilleurs et coiffeurs, qui travaillent pour habiller les personnages de tels films, sont des magiciens !
    Plein de bisous pour toi.

    • miss patchouli dit :

      Je n’ai pas fait d’erreur et comme je l’explique à Rina j’ai voulu dire que le réalisateur d’Orgueil et P d’après Jane Austen adaptait AK à l’écran.
      Voilà les filles.

      • ladyapolline dit :

        Pas grave, pas grave.
        Il manquait juste « d’après Jane Austen » dans la parenthèse citant « Orgueil et Préjugés ». Ce titre est d’ailleurs, lui-même une adaptation, puisque Jane Austen avait mis « Prejudice » au singulier.
        Ma remarque, c’était juste parce que ta phrase – et non toi – pouvait induire une confusion. Or, certaines amies de ce blog ont lu plein d’autres auteurs que j’ignore – shame on me ! – mais pas Jane Austen … qu’au demeurant, j’aime beaucoup.
        Mais aussi, certains lecteurs britanniques sont attentifs à ton blog.
        Voilà, voilà … Tout est bien.
        Plein de bisous pour toi.

  4. Rina dit :

    Il m semble avoir compris que le réalisateur de  » Anna Karenine » est le même que celui d’ « Orgueil et préjuges  » respectivement il est vrai romans de Leon Tolstoi et de Jane Austen ( avec Keira K. dans le rôle des héroïnes Anna et Elizabeth ) . C’est donc bien clair.

    • miss patchouli dit :

      Merci Rina ! Oui Jane Austen est bien l’auteur de Pride and…
      Dans ma phrase j’ai voulu vous expliquer que le réalisateur du prochain AK avait adapté à l’écran le roman de Jane Austen. Ouf!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s