Leçon de couture

Dans l’ombre, Riccardo Tisci invente un nouveau Big-Bang, pactise avec les forces obscures de sa grammaire du style et Givenchy crée l’événement avec une collection cinglante et subtilement ténébreuse très inspirée par Métropolis et Lisbeth Salander: des robes scintillantes au raffinement art déco criblées de perles et de broderies, un set de piercings, des créoles géantes, des fermetures éclair pour dessiner des épines dorsales; majestueuse et les bras gantés de cuir, la femme Givenchy mi guerrière/mi androïde avance dans des couleurs abyssales, des marrons chocolat, des noirs, des blancs dissonants, tout se décline en mat ou brillant et joue comme toujours à pile ou face.

On aime: la salle de sport austère, la lumière des étoffes dans cet univers spartiate, la rectitude des modèles, les bijoux d’une nouvelle ethnie et l’alignement final de ce défilé frondeur qui bouscule les codes de l’élégance.

On aime beaucoup moins: les peaux de crocodiles entièrement dépecées puis repositionnées pièces par pièces sur le tulle ou le cuir.

 

Blog sous Copyright

http://www.copyrightfrance.com/phtml/p_logo1.php

Advertisements

7 réflexions sur “Leçon de couture

  1. ladyapolline dit :

    Je n’aime pas les bijoux sur la bouche, ni les boucles d’oreilles géantes … Cela m’évoque trop les mutilations que subissent dès leur adolescence, les jeunes garçons et filles dans certaines régions d’Afrique et aussi, je crois, autrefois en Australie … Mais j’aime la robe marron, follement ! … Quel travail, comme c’est bien coupé et richement incrusté … Une merveille !

  2. Gentleman W dit :

    je parlerai de ces photos sur mon blog dans les prochains jours car si les robes sont sublimes, les mannequins font peur.

    Et puis pourquoi se mettre au basket dans cette tenue ?

    En partenariat avec GO SPORT puet-être ;-))))

    • miss patchouli dit :

      Bienvenu Gentleman! Vous imaginez une seconde ces robes somptueuses dans les ors et les stucs d’un palais de la République? Il faut décaler…Sinon ces merveilles risqueraient de trop se prendre au sérieux.

      Au plaisir de vous lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s