Le vaisseau fantôme de Dior

Une collection assez pâlotte dans l’ensemble, pas de passages à vous couper le souffle, pas de lyrisme ni de surenchères, des ensembles désincarnés, Bill Gaytten fouille un peu dans le patrimoine exhumant ici des basques, là des pieds-de-poule…

Nous on veut de la folie douce, du lyrisme, du grand show, vite un couturier pour prendre le gouvernail et sauver le Titanic qui file tout droit vers le naufrage!

Advertisements

4 réflexions sur “Le vaisseau fantôme de Dior

  1. ladyapolline dit :

    Je n’aime pas trop ces bustes fragiles et ces hanches élargies … Cela ne va qu’à des femmes dénutries et sans formes personnelles … Ces tons fades … comme pour se faire oublier …
    Comme John Galiano nous manque … Quel malheur de s’être séparé à grands fracas de lui … Une mise à pied le temps qu’il se soigne et présente des excuses n’aurait-elle pas été plus appropriée ? …
    Vite qu’il revienne nous enchanter chez Dior avant qu’il ne soit trop tard … qu’une autre maison ne cueille son immense talent … J’aime Dior … comme j’aimais follement YSL … J’aime cette griffe sur mes dessous et mes dessus … Je suis triste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s