Dior en pilotage automatique

Le vaisseau de l’avenue Montaigne avance pour le moment seul dans la nébuleuse des défilés.  C’est David Gaytten, bras droit de John Galliano qui assure la régence: au programme une parade  explosive  inondée de couleurs pop.  Mais sur le podium c’est l’esprit fantasque de l’enfant terrible qui plane sur les volumes insolents des jupes, débauche les matières, peint les visages de fards tonitruants, flanque sur les chevelures électriques coiffées comme celle de la fiancée de Frankenstein des bibis géométriques et toujours ce grain de folie, cette générosité chromatique bref un intérim très audacieux pour une Lady Dior toujours aussi déjantée et moi Dior, j’adore!

Publicités

5 réflexions sur “Dior en pilotage automatique

    • miss patchouli dit :

      Les défilés de Dior créent toujours l’évènement. Ce tailleur rose bonbon ne doit plus avoir de secret pour toi Apolline qui manie si bien l’aiguille, le dé à coudre et les ciseaux; c’est vrai qu’il est à croquer!
      Plein de bisous.

  1. ladyapolline dit :

    J’ajoute retenir avec le rose mauve très doux, le jaune citron sur la veste et les chaussures.Un amour d’ensemble que j’adorerais porter … Mais ne rêvons pas … à nos aiguilles ! …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s