Cannes, 64e édition

Même si les robes tourbillonnantes de tulle ont la vedette, si les talons élancent les stars jusqu’au ciel, si les diamants inondent les décolletés et si l’Oréal envoient en mission spéciale toutes ses ambassadrices,  je me demande qui pourra voler la vedette à Faye Dunaway tout en haut des marches de Cannes.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s