La ferme africaine

Au printemps 1967, Yves Saint-Laurent rendait hommage à l’Afrique et ses modèles versaient dans l’exotisme d’un voyage extraordinaire. Taillées dans des matières innovantes, les robes de raphia ou de perles de bois ramenaient de ce pays lointain des couleurs de crépuscule aux épices.

Pour l’été 2011, Gucci nous transporte sur ce  continent où le soleil brûle la terre comme une écorce et n’en finit plus de danser dans le ciel. Même inspiration pour cette robe faite dans des composantes hétéroclites avec ses petites plumes qui n’attendent plus que le souffle du vent pour cadencer la démarche de la nouvelle Karen Blixen.

BLOG SOUS COPYRIGHT

http://www.copyrightfrance.com/phtml/p_logo1.php

SOIREE TRIBALE

JARDIN DE BROUSSE

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s