Le sac de l’été 2011

Allo maman bobo, maman comment tu m’as fait j’suis pas beau, voilà la complainte que pourrait chanter ce sac si l’on se rapprochait un peu de ses cicatrices et autres bobos. Déjà présenté dans ma rubrique leçon de chose, tout scarifié et recousu un peu comme Frankenstein, un chirurgien un peu fou lui a greffé plusieurs pièces de tissus et de cuir mêlant le vichy au tweed et pour que tout cela tienne il a forcé sur les surpiqures façon sutures. Habillé un peu comme un épouvantail et tout rapiécé, il se distingue de ses congénères au cuir lisse taillé en facettes de diamant.

On craque pour ce classique de Chanel qui sort des urgences.

IL Y A DE L'URGO DANS L'AIR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s