Vu dans et adoré dans Elle

On oublie un peu la bourgeoise enveloppée dans son manteau camel , les grandes chaussettes de laine sur nos jambes transformées en stalactites et on tombe sous le charme d’une veste Yves Saint Laurent impression tapis persan et de sa blouse falbalas de dentelles Nina Ricci un peu dans le goût de celle que portait la duchesse de Guermantes.

NOMADE EN BALLADE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s