Prédateurs

Fine et gracieuse, elle s’élance dans l’espace, bondissante, elle danse dans la savane… Puis, saisie en plein envol, elle est abattue, dépecée, transformée en it-trophée, elle devient le sac de la rentrée… Destinée sanglante que celle de l’antilope lorsqu’elle rencontre sur son chemin l’industrie de la mode assassine.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s