Ce que j’ai aimé dans les magazines

MOLLETONBIRKIN TZIGANEBELLE COMME DANS UN FILM DE WOODYBONNE NUIT CAJOLINEPAPILLON HIPPIETRES DAVID BAILEY

Le sac trop grand sur une épaule frêle, la jupe longue et son sweat qui dérange, le manteau whisky et ses imprimés noirs et blancs, la maille dodo de la robe pull et la blondeur de Blondie, le châle de dentelle au crochet et les sandales  de la miss hippie, la ballade masculin/féminin de la baby doll et ses petits souliers vernis.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s