Dans la peau de Marie-Antoinette

SOUFFLE DE ROSEFIRST LADY A TRIANONREINE DE FRANCEFONDANTS A DEGUSTER

 

Elle aurait adoré la légèreté de nuage des mousselines, elle aurait rêvé de la nacre des somptueuses matières, des vestes de dentelle sorbet de la collection boudoir et poudrée imaginée par Peter COOPING pour NINA RICCI.

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s