Et vos petits petons vous diront merci

CARLY SIMONMINIRESPECTIBIZA

 

J’ai été sidérée par une paire de chaussures remarquée dernièrement dans le métro parisien:le talon mesurait bien 12 cm, le plateau était d’une épaisseur à vous couper le souffle, la cambrure renversante, les pauvres pieds tragiquement busqués appelaient à l’aide derrière les grilles de leur prison de cuir. A l’intérieur de ces souliers une paire de minuscules jambes, au bout de ces jambes, un corps qui penchait complètement en avant.

J’avais mal pour elle.

En robe longue, tunique, short, pantalon retroussé, rien ne vaut de jolies spartiates: elles enrubanneront vos gambettes,  allongeront votre silhouette ( et oui ! ),vous feront le pas léger, soigneront vos petits pieds et laisseront s’exprimer vos beaux ongles vernis comme des coquillages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s