Love

Deux cours blessés  se rencontrent à Londres, ainsi débute la comédie romantique de Joel Hopkins: Last chance for love avec Dustin Hoffman et Emma Thompson.

Ce que j’ai aimé: nos héros n’ont plus 20 ans, le personnage de Kate n’est pas celui de la poupée de cabaret et celui de Harvey ne ressemble pas à Brad Pitt.

Le réalisateur nous a épargné une vision de l’amour version stéradent: on oublie leurs rides, leur passé et on se laisse emporter par la déferlante d’un amour intense,fulgurant et riche en devenir.

Exploit du réalisateur: raconter une histoire d’amour en nous évitant les scènes de sexe envahissantes et gémissantes.

 

IDYLLE

 

 

 

 

 

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s