Je n’ai pas aimé

Adulé par la critique, ce roman  joue la partition  de l’érotisme réunissant Charlie, Guido et Aviva autour d’une triangulaire du désir.

Si certains ont eu du mal à le refermer, j’ai eu beaucoup de mal à le ré ouvrir: je le trouve trop bavard, confus il rapporte en les juxtaposant plusieurs propos, l’intrigue ne captive pas son lecteur et piétine pendant plus de 500 pages.

En bref, il se termine comme on aurait souhaité qu’il débute.

 

 

 

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s