Lady lyndon

DANS LE FLOU DE SARAH MOON

 

Belle aristocrate mélancolique, lady Lyndon rencontre un jour un jeune intriguant dans la société fastueuse et tapageuse du dix-huitième siècle. Elle finit par l’épouser précipitant ainsi dans le malheur le cours de sa vie.

Marisa BERENSON est éclatante de beauté et de raffinement, ses costumes s’inspirent des toiles de Gainsborough, ils sont de brocarts ou de velours; elle porte d’immenses capelines ornées de plumes et de rubans; pour son teint de porcelaine la maquilleuse utilise le fond de teint le plus blanc qui soit : le 085 de Max FACTOR; elle apprend aussi à manier l’éventail et à chevaucher de façon altière pour les besoins du film .

Stanley KUBRICK signe là un véritable chef-d’œuvre pictural : film écrin il est à la fois « concert et musée de tableaux » .

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s