Colette, temple de la branchitude

Sésame de toutes les modeuses, adresse incontournable de tout ceux qui veulent se ressembler, cette boutique me donne la nausée.

On y a rassemblé des objets inutiles et hors de prix, une sélection de vêtements lugubres, des produits de beauté aux promesses trompeuses,une bibliothèque d’ouvrages pour certains surréalistes, une équipe de vente snobe, arrogante, pas contente de faire ce métier et totalement incompétente lorsque l’on tente de lui arracher un renseignement au sujet de la musique d’une publicité que la télévision diffuse pourtant en boucle, un espace totalement aseptisé qui vous fait froid dans le dos et pour finir  une musique d’ambiance branchée identique à celle qui se joue dans les endroits où il faut être vu.


Non cette dictature des tendances dédiée au néo dandy du pseudo luxe ne passeront pas par moi .

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Advertisements

2 réflexions sur “Colette, temple de la branchitude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s